ACCUEIL > Les artistes > Véronique Hauss-Jbil

Les artistes

Véronique Hauss-Jbil

Véronique Hauss-Jbil étudie les arts plastiques puis enseigne en Alsace.
Ses tableaux, riches en couleurs, sont une invitation au voyage dans le temps et l'espace de plusieurs cultures. Les lettres orientales, les tablettes cunéiformes, les enluminures, les peintures anciennes sur bois abîmées par le temps, les fresques effacées par endroits, mais aussi les graffitis laissés sur les murs de nos villes contemporaines ont toujours exercé une certaine fascination et orienté le travail de l'artiste. Dans un va-et-vient entre métissage culturel et invention picturale, il s'agit pour elle d'une interprétation formelle des origines lointaines de notre alphabet occidental, d’une forme de « dés-écriture » qui remonte le temps : sur du papier calligraphique ou dans un enduit gravé sur bois, ses images se construisent comme un jeu d'hybridation.
L’aventure s’apparente à une recherche « archéographique » imaginaire faite à l'aide d'un calame et d'un pinceau : on découvre au milieu de graffitis, des lettres archaïques, des pictogrammes, le signe griffé d'une forme végétale, des visages qui se regardent, des mains qui se tendent les unes vers les autres. L'artiste revisite des œuvres du passé à la manière d'un palimpseste, comme le ferait un scribe : au sens premier du terme il s’agit de gratter de nouveau. Ce procédé permet de montrer par effacement les traces d’une écriture réinventée, venue d’inspirations multiples. Dans ses tableaux aux nuances chaudes et aux gris colorés où se mêlent abstraction et figuration, on devine les contours de symboles archaïques, de signes cunéiformes ou les lignes courbes d'une calligraphie orientale.

«Calligraphies végétales », ou autres « tablettes  mémoires» : ici l'image ne révèle pas tout, elle se distingue par effacements successifs, elle offre au regard la trace d'un geste éphémère. Si les tableaux sont un reflet de nous-même, toute trace étant mémoire, ils témoignent du passage de quelqu'un avec toute la fragilité qui fait de nous des humains.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

enduit gravé sur bois

enduit gravé sur bois

enduit gravé sur bois

enduit gravé sur bois

enduit gravé sur tablette en cyprès

enduit gravé sur bois

encre sur papier

encre sur papier et pétales de pivoines